+33 (0) 6 12 32 29 30 valerielaboue@gmail.com
Sélectionner une page

L’histoire du Grau du Roi

Renommée pour son port et son dynamisme touristique. Le Grau du Roi-Port Camargue est l’un des plus grands ports de plaisance d’Europe et le second port de pêche français en Méditerranée.

  • Le centre-ville, construit autour du canal reliant les étangs (et Aigues-Mortes) à la mer (Grau) conserve encore aujourd’hui son cachet traditionnel. Au-delà du cœur historique, les maisons et immeubles de vacances, s’étalent au rythme des décennies:
  • Rive droite (à l’ouest) se trouve le quartier du Boucanet qui s’étend du centre ville jusqu’au bois du Ponant (dit aussi pinède du Boucanet).
  • Rive gauche (à l’est), au-delà du centre ville, se trouve le quartier du Palais de la Mer puis Port Camargue.

Le Port de Pêche

Le port de pêche du Grau du Roi est le 2ème port de pêche de Méditerranée française. A ce jour on compte 25 chalutiers qui sortent en mer durant la journée.La majorité d’entre eux utilisent un filet le «chalut de fond» pour pêcher merlan, dorade,maquereau, baudroie, turbot, et toutes sortes de poissons, d’autres, le filet pélagique pour les sardines et anchois.
Les petits métiers de la pêche regroupent les petites embarcations, les pêcheurs d’étang et les «tellinaïres».
Ces pêcheurs travaillent souvent en polyvalence, tantôt à la mer pour une pêche côtière avec le filet droit, le tremail, la nace, le pot à poulpes, la drague à escargots pour capturer soles, loups, congres et homards… tantôt pour la pêche au thon à la ligne.

Dans les étangs et les canaux sont capturés à l’aide de «trabaques» les muges, daurades, jols, crabes et anguilles. Les tellines sont récoltées, à l’aide d’un outil appelé le «télinier», en bordure de plage et sur les bancs de sable.